Schubert / Impromptu pour un envol

Franz Schubert / Quatuor Diotima / Philippe Cheloudiakoff / Laura Buisson / Robert Llorca

    vendredi 12 janvier à 20h

    Conservatoire du Grand Chalon | Auditorium

[EN CORÉALISATION AVEC LE CONSERVATOIRE DU GRAND CHALON]

[CRÉATION]

Comme les grues, Schubert / Impromptu pour un envol a le goût de la migration. Spectacle en deux parties, il nous fait voyager entre la musique et la danse avec, pour fil conducteur, Franz Schubert. Dans son solo, Laura Buisson, musicienne et danseuse, interprète la totalité de la partition musicale et dansée. Il s’inspire de la vie des grues du Japon, oiseaux majestueux et légers, d’une élégance délicate, avec leurs cous flexibles et leurs vols planants et qui forment des couples unis pour la vie. Pour retrouver leur partenaire d’élection, elles effectuent un rituel dansant. La composition chorégraphique conjointe de Philippe Cheloudiakoff et de l’interprète s’appuie sur la gestuelle de ces grands échassiers dans un aller-retour entre la scène et la vidéo, l’improvisation et l’écriture virtuose. La création musicale de Robert Llorca mêle au Lied Auf dem Wasser zu singen de Schubert, une partition contemporaine qui intègre une bande-son et un jeu pianistique réalisé en direct. Le déroulé du lied de Schubert ponctue cette deuxième partie par une métaphore de la vie de ces oiseaux. Quant à la première partie, elle réunit un flûtiste, un clarinettiste et les musiciens du Quatuor Diotima, quatuor à cordes internationalement reconnu. Ils font migrer Schubert grâce au compositeur Mathieu Bonilla. Ce dernier a créé spécialement des pièces aux noms étranges et séduisants en revisitant et en distordant les Lieder de Franz Schubert : Flâneries timbriques, Dissolution timbrique ou Festivités timbriques.

1re partie : musiques Franz Schubert - Mathieu Bonilla Lieder (transcriptions pour quatuor à cordes, clarinette et flûte traversière) / avec le Quatuor Diotima / clarinette Nicolas Nageotte / flûte traversière Annabelle Meunier

2e partie : conception, chorégraphie Philippe Cheloudiakoff, Laura Buisson / conseillère artistique Élisabeth Disdier / interprétation chorégraphique et musicale Laura Buisson / création musicale Robert Llorca / musique Schubert – Lied Auf dem Wasser zu singen / création cinématographique Laurent Jarrige / analyste du corps dans le mouvement dansé Lydie Guelpa / son Guillaume Dulac / création lumière Sébastien Béraud

Production Conservatoire du Grand Chalon / Coréalisation Espace des Arts, Scène nationale Chalon-sur-Saône