Bluebird

Simon Stephens / Claire Devers

Avec
Baptiste Dezerces - Le caïd, Billy Lee
Philippe Torreton - Jimmy
Serge Larivière - Robert, Richard, Andy
Julie-Anne Roth - Clare
Marie Rémond - Angela, une adolescente, Janine

Création :
16 > 18 janvier 2018 - Espace des Arts, Scène nationale 

Tournée : 
23 > 27 janvier 2018 - Théâtre du Jeu de Paume, Aix-en-Provence
7 février > 4 mars 2018 (off les 11, 12, 19 et 26 février 2018) - Théâtre du Rond-Point, Paris
29 et 30 mars 2018 - Théâtre Sartrouville Yvelines, CDN
3 > 7 avril 2018 - Célestins, Théâtre de Lyon

Londres, la nuit. Une Nissan Bluebird erre à travers la ville. Jimmy est au volant. Il est chauffeur de taxi. Ses pérégrinations nocturnes scandent sa vie. Son seul contact avec le monde, les clients qu’il prend en charge. Tous incarnent une cosmogonie urbaine, à la marge, les insomniaques, les noctambules, une humanité âpre et douloureuse qui résiste et aspire encore à créer du lien social au milieu de leur tragédie. Toujours en quête d’espérance. Le temps d’un trajet, Jimmy libère leurs paroles, calme leurs peurs ou leur désarroi, désamorce leur violence… avant de les laisser, apaisés, continuer sans lui. Réceptacle de toute cette humanité disloquée, Jimmy nous livre quelques bribes de sa propre histoire.
Cette nuit-là, lui aussi a entrepris un voyage. Et pour la première fois, se confronte à l’échéance d’une destination.
Tous les clients de Jimmy deviennent alors autant d’étapes émotionnelles qui le conduisent vers une femme de son passé qu’il n’a pas revue depuis cinq ans, sa femme Clare. Il a quelque chose à lui dire, quelque chose à lui donner. Du coffre de la Bluebird – devenue son unique lieu de vie – Jimmy sortira la plus pathétique et déchirante offrande, celle d’un homme brisé.
Bluebird devient alors une bouleversante histoire d’amour.
L’histoire d’un couple foudroyé par le scandale absolu qu’est la mort d’un enfant, le geste tragique de Jimmy, un soir d’été, et sa fuite. Mais cette nuit-là, le temps de leur rencontre, Clare et Jimmy s’offriront une ultime preuve d’amour.

De Simon Stephens / mise en scène Claire Devers / avec Baptiste Dezerces, Serge Larivière, Marie Rémond, Julie-Anne Roth, Philippe Torreton / traduction Séverine Magois / assistanat à la mise en scène Julie Peigné / scénographie Emmanuel Clolus / lumières Olivier Oudiou / son François Leymarie / vidéos Yann Philippe, Renaud Rubiano / régie générale & plateau Guillaume Parra / régie vidéo-son Guillaume Monard / régie lumière (en cours) / costumes Laurianne Scimemi

Production déléguée Espace des Arts, Scène nationale Chalon-sur-Saône Coproduction Théâtre du Rond-Point, Paris / Célestins -Théâtre de Lyon / Théâtre du Jeu de Paume, Aix-en-Provence / Théâtre Sartrouville Yvelines, CDN / Avec le dispositif d’insertion de l’École du Nord, soutenu par la Région Hauts-de-France Nord-Pas-de-Calais-Picardie et la DRAC Nord-Pas-de-Calais-Picardie

L’auteur est...

lire la suite