Femme disant adieu

Pascal Quignard / Lorenda Ramou

    vendredi 11 avril à 20h

    CONSERVATOIRE DU GRAND CHALON | AUDITORIUM

EN CORÉALISATION AVEC LE CONSERVATOIRE

La musique, celle de la langue romanesque de Pascal Quignard, tout autant que l’art savant d’assembler les sons et les notes, occupe une place centrale dans l’œuvre de l’écrivain, par ailleurs violoncelliste et fondateur du Festival d’opéra et de musique baroque de Versailles. C’est sur la scène du théâtre et en sa présence – Pascal Quignard lisant son propre texte – que l’auteur revient à ces affinités électives qui lient musique et littérature. Accompagné au piano par Lorenda Ramou, Pascal Quignard donne une nouvelle vie à Ann Hidden, héroïne du roman Villa Amalia, lui-même déjà adapté à l’écran par Benoît Jacquot. Une forme nouvelle, saisissante de vitalité et troublante de présence, qui permettra d’entendre Haydn, Couperin, Bach et Purcell mais aussi les compositions plus contemporaines de Reverdy ou Koumentakis dialoguer avec les phrases et les respirations de l’écriture.

Voix Pascal Quignard / piano Lorenda Ramou